Violence et démocratie. - Le paradoxe brésilien.pdf

Violence et démocratie. - Le paradoxe brésilien

Angelina Peralva

Nous voilà à lintérieur de ce morro, séparé du Sud riche de Rio, et des zones analogues de São Paulo, confrontés à une violence extrême qui a crû dramatiquement après la démocratisation du Brésil. Le travail du sociologue sera ici de rapprocher la violence de la société de celle que les délinquants exercent à la fois pour y entrer et, dans leur propre gang, pour sen démarquer, Angelina Peralva le mène à bien, nous faisant pénétrer de plus en plus dans les ambivalences dune société qui se transforme mais laisse se développer ses faiblessessous la forme de camps et de gangs extrêmement menaçants, dont il semble presque impossible de comprendre la violence. Cette notion de violence a-t-elle un contenu plus précis que celle de maladie ou celle déchec ? En tout cas, elle nous entraîne à donner à des phénomènes très divers une unité artificielle : celle des conduites de déviance. Après avoir lu un tel livre, il sera difficile de supporter les appels bien pensants à la réintégration et à la rééducation des délinquants et aux réformes nécessaires de la police, ainsi que leurs cohortes de conseils, de promesses toujours prises, jamais tenues. Alain Touraine

Adèle Van Reeth nous propose de comprendre le paradoxe du politique développé dans l'oeuvre de l'auteur avec Myriam Revault d'Allonnes. Il y a, dit Ricœur, une violence des fondateurs d'empires [] et il y une violence qui est inhérente au fait que le pouvoir, bien qu'il ne se réduise pas à la domination, comporte un élément de domination, d’assujettissement, de rapport entre A São Paulo, le boom du «marché de la peur» - Libération

6.49 MB Taille du fichier
9782715813519 ISBN
Violence et démocratie. - Le paradoxe brésilien.pdf

Technik

PC et Mac

Lisez l'eBook immédiatement après l'avoir téléchargé via "Lire maintenant" dans votre navigateur ou avec le logiciel de lecture gratuit Adobe Digital Editions.

iOS & Android

Pour tablettes et smartphones: notre application de lecture tolino gratuite

eBook Reader

Téléchargez l'eBook directement sur le lecteur dans la boutique www.chirurgiaestetica-laser.org ou transférez-le avec le logiciel gratuit Sony READER FOR PC / Mac ou Adobe Digital Editions.

Reader

Après la synchronisation automatique, ouvrez le livre électronique sur le lecteur ou transférez-le manuellement sur votre appareil tolino à l'aide du logiciel gratuit Adobe Digital Editions.

Notes actuelles

avatar
Sofya Voigtuh

Violence et démocratie. - Achat / Vente livre Angelina ... Le paradoxe brésilien : Auteur(s) Angelina Peralva : Collection: Voix et regards : Editeur: Jacob Duvernet (Editions) Présentation: Broché : Date de parution: 03/04/2001 : ISBN: 2715813511 : Dimensions: 23.5x15.5x1.5 : Poids du livre: 300.0 : Nombre de pages: 190 : Avis client : Violence et démocratie. Haut de page Ce produit n'est toujours pas évalué. Soyez le premier ! Donnez votre

avatar
Mattio Müllers

Violences électorales au cours de la IV e République Nigériane: Le paradoxe de la démocratie Article in Afrique contemporaine 239(3):105 · January 2011 with 11 Reads How we measure 'reads'

avatar
Noels Schulzen

27 oct. 2018 ... Le Brésil entre démocratie et dictature : une histoire mouvementée ... Dans un pays en proie à une violence inouïe que les partis de ... Un paradoxe que les opposants à Jair Bolsonaro ont martelé pendant toute la campagne, ...

avatar
Jason Leghmann

Violence et démocratie: le paradoxe brésilien. A Peralva, A Touraine. Balland, 2001. 38, 2001. Quando o sociólogo quer saber o que é ser professor.[Entrevista  ... 6 oct. 2014 ... Il est dit dans l'histoire officielle brésilienne que l »esclavage a été moins violent qu'aux USA ou dans d'autres pays et a permis l'ascension ...

avatar
Jessica Kolhmann

La démocratie est elle démocratique? 2/3 Les paradoxes ... Ce paradoxe selon lequel le résultat de l’élection dépend du score des “petits” candidats s’appelle le paradoxe d’Arrow. Toujours une majorité de mécontents. Ces exemples illustrent l’incapacité de systèmes vieux comme certaines démocraties de représenter au mieux l’opinion des candidats. Mais évitons de taper trop vite sur nos institutions, car depuis 1785 (donc 4 ans