La dernière division - Sacrifiée à Soissons pour sauver Paris (27 mai 1918 - 5 juin 1918).pdf

La dernière division - Sacrifiée à Soissons pour sauver Paris (27 mai 1918 - 5 juin 1918)

Patrick-Charles Renaud

Emergeant de la brume, des silhouettes casquées et grisâtres franchissent lAilette et semparent des crêtes du Chemin des Dames, sévèrement bombardées les heures précédentes. Trois jours plus tard, les Allemands atteignent la Marne et menacent Paris, comme à lété 1914. Surpris, le commandement français doit improviser pour endiguer coûte que coûte la déferlante que personne nattendait sur cette portion du front. La bataille se raidit sur laile droite de loffensive allemande et Soissons devient rapidement une charnière pouvant ouvrir la route vers Paris. Stationnée à Saint-Dié dans les Vosges, la 170e division dinfanterie est en manoeuvre dans la forêt de Compiègne lors de ces événements. La ptite dernière de larmée française est aussitôt jetée dans la fournaise à Soissons... Avec La dernière division, lauteur, sappuyant sur les archives officielles et les écrits inédits laissés par les protagonistes dont il a retrouvé les familles à lissue de longues recherches, vous fait revivre heure par heure un épisode méconnu de lhistoire qui aurait pu modifier le cours de la guerre, à un moment où les Allemands bénéficiaient de la supériorité numérique, juste avant que les Américains nentrent en lice. Vous découvrirez comment lun des secteurs les plus emblématiques du Chemin des Dames a si facilement été reconquis, puis vous suivrez la 170e division dans la Cité du vase et sur les rives de lAisne, tout en faisant connaissance avec des hommes dont lhistoire avait déjà retenu les noms, comme laspirant Louis Jaurès, fils du parlementaire socialiste Jean Jaurès assassiné le 31 juillet 1914, ou le lieutenant Léon Forzinetti dont le père fut le tout premier défenseur du capitaine Dreyfus. Sacrifiée , la 170e division a payé le prix fort avec la perte de plus du tiers de ses effectifs et une ingratitude du commandement qui releva ses chefs parce quelle avait été contrainte de reculer sans pour autant concéder la victoire à ladversaire. Or, cette résistance opposée jour et nuit durant une semaine a sans doute permis au général Foch de sorganiser et de rassembler les forces nécessaires pour lancer une contre-attaque victorieuse, celle qui débouchera sur larmistice quelques semaines plus tard...

Fnac : Sacrifiée à Soissons pour sauver Paris, 27 mai 1918 - 5 juin 1918, La dernière Division - Sacrifiée à Soissons pour sauver Paris (27 mai 1918 - 5 juin 1918), Patrick-Charles Renaud, Grancher". Livraison chez vous ou en magasin et - 5% sur tous les livres. Achetez neuf ou d'occasion.

5.27 MB Taille du fichier
9782733914199 ISBN
La dernière division - Sacrifiée à Soissons pour sauver Paris (27 mai 1918 - 5 juin 1918).pdf

Technik

PC et Mac

Lisez l'eBook immédiatement après l'avoir téléchargé via "Lire maintenant" dans votre navigateur ou avec le logiciel de lecture gratuit Adobe Digital Editions.

iOS & Android

Pour tablettes et smartphones: notre application de lecture tolino gratuite

eBook Reader

Téléchargez l'eBook directement sur le lecteur dans la boutique www.chirurgiaestetica-laser.org ou transférez-le avec le logiciel gratuit Sony READER FOR PC / Mac ou Adobe Digital Editions.

Reader

Après la synchronisation automatique, ouvrez le livre électronique sur le lecteur ou transférez-le manuellement sur votre appareil tolino à l'aide du logiciel gratuit Adobe Digital Editions.

Notes actuelles

avatar
Sofya Voigtuh

DG DIFFUSION :: Livres :: :: Histoire des hérésies ...

avatar
Mattio Müllers

La dernière Division - Sacrifiée à Soissons pour sauver Paris (27 mai 1918 - 5 juin 1918) Sacrifiée à Soissons pour sauver Paris, 27 mai 1918 - 5 juin 1918 Patrick-Charles Renaud (Auteur) 4.5 ( …

avatar
Noels Schulzen

soissons - Histoire & Patrimoine Bleurvillois La dernière Division : sacrifiée à Soissons pour sauver Paris (27 mai - 5 juin 1918) Tweet. Émergeant de la brume, des silhouettes casquées et grisâtres franchissent l'Ailette et s'emparent des crêtes du Chemin des Dames, sévèrement bombardées les heures précédentes. Trois jours plus tard, les Allemands atteignent la Marne et menacent Paris, comme à l'été 1914. Surpris, le

avatar
Jason Leghmann

Je retransmets la demande de M. Patrick-Charles RENAUD. Peut-être pourrez-vous l’aider ? Bonjour, Écrivain et historien, je viens de publier un ouvrage consacré à un épisode occulté de la Grande Guerre qui s’est déroulé à la fin du printemps 1918 autour de Soissons, La dernière division – Sacrifiée à Soissons pour sauver Paris – 27 mai au 5 juin 1918 aux Éditions Grancher. Livres d'Histoire Grande guerre : résumés critiques et ...

avatar
Jessica Kolhmann

La dernière Division - Sacrifiée à Soissons pour sauver Paris (27 mai 1918 - 5 juin 1918) Émergeant de la brume, des silhouettes casquées et grisâtres franchissent l'Ailette et s'emparent des crêtes du Chemin des Dames, sévèrement bombardées les heures précédentes. Trois jours plus tard, les Allemands atteignent la Marne et menacent Paris, comme à l'été 1914. Surpris, le La dernière division - Première guerre mondiale